Vous êtes ici :

/

27 février 2024

Intégration 3D dans la mode : de l’idée à la réalité

Dans un secteur en constante évolution, l’adoption de technologies de pointe est devenue un impératif pour les entreprises. Parmi ces avancées, l’intégration de la modélisation 3D dans le domaine de la Mode se profile comme un outil révolutionnaire. Elle redéfinit les processus de conception et de production. Cette technologie offre donc aux acteurs de la Mode, du Luxe et du Retail des opportunités infinies. Ainsi, cela leur permet de libérer leur créativité et améliorer leur efficacité.

Dans cet article, nous explorerons les meilleures pratiques pour intégrer la 3D dans la conception produit. Nous donnerons les questions essentielles à se poser, au choix du logiciel, en passant par les étapes clés pour garantir la réussite de votre projet.

Les questions à se poser avant de se lancer dans la 3D

Nous sommes un cabinet de conseil expert en PLM et 3D pour les entreprises de mode, luxe, retail et cosmétique. Nous comprenons donc l’importance d’aborder l’intégration de la 3D sous un angle stratégique. Bien souvent, la 3D est envisagée uniquement comme un changement de logiciel. Cependant, elle peut véritablement transformer le processus de développement de vos produits. Elle peut également répondre à des enjeux stratégiques majeurs de notre secteur.

L’intégration réussie de la 3D demande une réflexion approfondie et une planification stratégique. En effet, il est essentiel de comprendre en amont comment la 3D peut contribuer à résoudre des défis globaux tels que la réduction de l’empreinte écologique, l’optimisation des coûts, la stimulation de la créativité ou encore l’amélioration de la productivité. En négligeant cette approche, le risque est que l’utilisation de la 3D reste limitée à un seul département, ne touche qu’un nombre restreint de personnes et finisse par être abandonnée faute de soutien et d’engagement suffisants.

Il est donc indispensable de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans la 3D.

Quels sont les enjeux stratégiques de mon entreprise et comment la 3D peut servir l’un ou plusieurs de ces enjeux ?

  • Enjeux de productivité / organisationnel : A-t-on la nécessité de booster la créativité du département artistique ? Faut-il faciliter la collaboration entre les départements ou les fournisseurs ?
  • Enjeux marketing / business : Souhaite-t-on capter de nouveaux marchés ? Offrir une expérience unique aux consommateurs grâce aux nouvelles technologies ? Faut-il accélérer le développement de vos collections pour être plus compétitif ?
  • Enjeux écologiques : Mon entreprise cherche-t-elle à réduire son empreinte carbone ? Limiter le nombre de prototypes ?
  • Enjeux d’innovation : Veut-on être une entreprise précurseur en matière de digitalisation ?

 

« Je suggère toujours aux marques de prendre un moment de réflexion pour définir leurs ambitions à moyen et long terme. » Alexandra BUOR

Comme tout nouveau projet, cela exige de l’investissement en termes de temps, de main d’œuvre et d’argent. Posez donc vos objectifs priorisez-les. Cela vous permettra de définir une feuille de route réaliste, de mieux cadrer votre projet et de définir la structure d’écosystème à mettre en place.

Comment choisir le meilleur logiciel 3D pour la mode ?

Le choix de votre logiciel 3D est une étape cruciale pour garantir le succès de votre projet de déploiement. En effet, pour répondre au mieux à vos besoins spécifiques, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs clés et suivre une méthodologie de cadrage précise.

1. Identifiez vos besoins fonctionnels en vous appuyant sur vos objectifs stratégiques 🎯

Premièrement, reprenez vos objectifs stratégiques. Souhaitez-vous offrir une expérience immersive aux consommateurs avec la réalité augmentée ? Accélérer le développement de vos produits ? Réduire les coûts liés aux prototypes ? Ou encore renforcer la collaboration avec vos fournisseurs ? Définir précisément vos besoins vous aidera à sélectionner le logiciel le plus adapté.

2. Évaluez les fonctionnalités et les coûts 💸

Deuxièmement, en fonction de vos priorités, évaluez les fonctionnalités offertes par chaque logiciel. Si vous visez une expérience utilisateur de qualité, privilégiez les logiciels offrant des fonctionnalités avancées en modélisation 3D. Pour maîtriser vos coûts, prenez en considération le coût de la licence. Ne négligez pas les coûts de formation et le coût du renouvellement des ordinateurs avec les besoins de la 3D. N’oubliez pas de tenir compte des coûts cachés (le développement d’une API entre un logiciel 3D et un autre logiciel de votre SI produit par exemple).

3. Considérez l’interopérabilité et la sécurité 🔐

Troisièmement, pensez à l’interopérabilité du logiciel avec vos systèmes existants : avec quels logiciels allez-vous connecter votre 3D ? Est-ce possible de créer un écosystème 3D totalement intégré ? Où seront stockées vos données ? Sous quel format seront-elles envoyées ? Assurez-vous également que le logiciel réponde aux exigences de sécurité informatique et aux règles RGPD de votre entreprise pour protéger vos données sensibles.

4. Procédez à une analyse comparative ⚖️

Une fois que vos besoins sont clairement définis, lancez un benchmark en sollicitant plusieurs éditeurs. Impliquez dès le départ les membres clés de votre équipe, car ils deviendront vos relais internes dans le projet. Ainsi, cette analyse comparative vous permettra de choisir le logiciel 3D le mieux adapté à vos besoins et à votre entreprise.

Quelles sont les étapes clés de l’intégration de la 3D ?

 

1. Constituez votre équipe projet 👯‍♂️

L’intégration de la 3D demande un changement de paradigme au sein de votre organisation. Les équipes ne sont plus organisées en silo par département mais en mode « projet » autour de l’asset 3D. Cela demande un changement à 180° dans la manière de collaborer et de travailler.

Pour commencer le projet, constituez une équipe projet : un chef de projet idéalement rattaché au service transformation ou à la DSI et un consultant connaissant le monde de la 3D. Le projet étant un enjeu d’entreprise, un sponsor faisant partie de la direction contribuera aux messages à insuffler pendant les étapes de la transformation. Ce trio où la cohésion d’équipe et la communication seront un socle solide pour aller vers la réussite du projet.

Ensuite, impliquez dès le départ, une unité composée de professionnels de différents métiers (styliste, modéliste, acheteur, chef de produit, responsable marketing, …) pour garantir une approche transverse et collaborative. Ces personnes deviendront les ambassadeurs internes de votre projet.

2. Cartographiez votre processus actuel 🗺️

Pour réussir votre transformation, il est essentiel d’avoir une vision claire de l’ensemble du cycle de vie de vos collections. Cartographiez méticuleusement chaque étape, chaque outil, chaque acteur et chaque interaction. Impliquez chaque département dans ce processus et faites-leur préciser leurs besoins spécifiques.

Cette approche permet de visualiser votre organisation à l’instant T et de définir le point de départ de votre transformation. Au travers de vos ateliers collaboratifs, vous commencez à partager une vision globale du processus et des enjeux de chacun, afin d’amorcer en douceur le changement que la 3D implique.

3. Dessinez votre processus idéal avec la 3D ✒️

À partir de là, vous avez toutes les cartes en main pour imaginer le processus de demain et définir la manière dont la 3D va être intégrée dans votre circuit du produit. Grâce aux deux premières étapes, chacun a pu se familiariser avec le processus actuel.

Il est temps de dessiner votre processus idéal :

– Commencez par identifier les axes d’amélioration et les forces de votre organisation. L’objectif sera de résoudre les problématiques repérées en s’appuyant notamment sur la technologie 3D et/ou une nouvelle approche du travail, et de conserver les forces du processus actuel.

– Invitez ensuite l’ensemble des métiers (design, développement produit, review & buying, production et marketing) pour dessiner le processus rêvé avec l’utilisation de la 3D. L’objectif est de trouver des usages de la 3D qui servent ces enjeux, et dans le même temps de faciliter l’appropriation de la technologie par chacun. En abordant ce travail de manière collaborative vous permettez à chacun de prendre conscience des contraintes opérationnelles sur l’ensemble du processus et de décloisonner les départements.

4. Arbitrez et mesurez la performance 🔎

Il est rare de pouvoir intégrer la 3D sur toute la chaîne du développement produit de façon simultanée. Cependant, vous avez déjà fixé et priorisé les enjeux que la 3D devrait servir dans votre entreprise. En prenant le processus idéal et les enjeux stratégiques, vous allez pouvoir prioriser les phases de déploiement. Vous pourrez ensuite donner toute la visibilité aux équipes sur les décisions prises et les étapes du projet et les jalons clés.

« Généralement, à cette étape, de nombreuses marques sont impatientes, et ont des attentes particulièrement élevées. Restez réalistes ! Un déploiement complet et solide s’échelonne sur plusieurs saisons en fonction de la taille des collections et du nombre d’intervenants impliqués dans le circuit du produit. » Alexandra BUOR

Pour lancer votre projet et contrôler de près son avancée et le retour sur investissement, il vous faudra définir vos indicateurs clés de succès. Ces indicateurs doivent être en lien direct avec les enjeux stratégiques de l’entreprise et les enjeux opérationnels des équipes métier. Ensuite, vous avez tout intérêt à les communiquer régulièrement tant à la Direction (pour soutenir votre projet) qu’aux équipes (pour les impliquer dans le succès de celui-ci et les tenir informées).

5. Lancez-vous et n’oubliez pas la dimension humaine ! ❤️

Formez votre équipe « projet » et lancez la 3D sur une partie de votre processus de développement produit pour une première collection (idéalement une collection d’intemporels, de reconduits ou encore de modèles sans trop de complexité). L’idée est de pouvoir éprouver le processus écrit.

Faites un premier bilan et ajustez le nouveau process qui a été imaginé. Un fois vos tests concluants, lancez l’intégration de la 3D à l’échelle !

Ayez également conscience que la modélisation 3D nécessite l’apprentissage d’un nouvel outil. Cela implique une certaine montée en compétences techniques mais aussi relationnelles, notamment sa flexibilité, sa capacité d’adaptation/ à sortir de sa zone de confort, son ouverture d’esprit, son aptitude à remettre en question ses idées (souvent fortement ancrées). Le changement repose donc fortement sur l’humain, et le succès réside dans l’accompagnement et le soutien des équipes.

« Une fois la 3D lancée, il est amusant d’entendre de la part de vos équipes qu’il est impossible de revenir en arrière, alors qu’au début il semblait impossible de changer sa façon de faire. Une fois que vous entendez cela, vous pouvez considérer que la transformation a été réussie. » Alexandra BUOR

Le déploiement de la 3D au sein de votre structure va générer des attentes variées et peut être perçu différemment selon les équipes et les départements. C’est normal car elle n’impactera pas les salariés de la même manière. En plus d’être une mutation profondément transformative en interne (autant personnelle que professionnelle), elle va également se répercuter sur la culture de l’entreprise. Il est donc primordial d’accompagner avec bienveillance et proximité pendant toute la durée du déploiement et surtout de communiquer !

En résumé…

L’intégration réussie de la 3D dans la conception produit pour les entreprises de mode requiert une approche stratégique, collaborative et axée sur l’humain. En suivant ces étapes clés et en mobilisant une équipe engagée, vous pouvez transformer votre vision en réalité et stimuler l’innovation dans votre organisation. N’oubliez pas que le changement repose sur l’implication de chacun et que la communication transparente est essentielle pour maintenir la dynamique et assurer le succès de votre projet.

Pour plus d’informations ou vous faire accompagner dans ce type de projet, n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe 📩